top of page
  • Photo du rédacteurMarie-Line Musset

Les histoires d'Amir... 🍴🍴🍴

Le pays d'Amir - Séverine Vidal – Adrian Huelva - Bamboo Editions - 2023


Amir est Syrien, il vit en France dans un squat. Malheureusement, le chemin de l'exil est cruel, il perd tout ce qui lui restait lors d'un incendie. Il va croiser ce soir-là la bienveillante Solange qui lui propose de l'héberger dans son appartement. Amir fait alors la connaissance de toute la famille, y compris du père de Solange, Marcel, dont les préjugés racistes sont bien ancrés. Lorsqu'il tombe malade, Amir passionné de cuisine, propose de le remplacer aux fourneaux. Sera-t-il à la hauteur ?


Le propos pourrait être simpliste, mais il n'en est rien. Les personnages sont attachants et bien campés. En suivant Amir, l'album met en lumière le difficile parcours de l'exil et du déracinement. Les doutes du personnage principal sont abordés avec tact et sensibilité. On ne bascule pas dans le pathos et les conditions très rudes dans lesquelles vivent les demandeurs d'asile ne sont pas édulcorées (insalubrité des logements, lenteur administrative, mal du pays...) Séverine Vidal porte l'histoire d'Amir avec justesse et délicatesse et le dessin élégant d'Adrian Huelva donne beaucoup de chaleur au récit.

Les recettes orientales qui ponctuent ce récit plein d'humanité sont autant de respirations bienvenues. Dans cette bande-dessinée, la cuisine est réconciliation et porte les souvenirs savoureux de l'enfance.

Une belle réussite !



 












Tags



Passerelle gourmande ❤︎

En écho au parcours d'Amir, découvrez le parcours de Makan avec l'excellent documentaire Premier de corvée diffusé sur ARTE (2023).

Depuis son arrivée en France en 2018, Makan cumule deux boulots : plongeur dans une brasserie chic près des Champs-Élysées et livreur à vélo. Solitaire et sacrifiée, la vie de ce Malien de 35 ans est tout entière dédiée au travail, qui lui permet de subvenir aux besoins de sa famille restée au pays, une femme et des enfants qu'il n'a pas vus depuis bientôt quatre ans. Comme des centaines de milliers d'autres personnes en France, cantonnées aux marges de la société alors qu'ils font tourner des pans entiers de l'économie, Makan est sans-papiers. Il espère sortir de la clandestinité et, en attendant, "reste dans [son] coin", effectuant avec courage ces métiers ingrats que seule une main-d'oeuvre précaire accepte désormais. "Si les immigrés ne se présentaient pas, je ne sais pas qui prendrait leur place", reconnaît sans ciller sa cheffe de cuisine. En attendant, Makan se demande pourquoi sa vie reste si difficile en France, "le pays des droits"...

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page