top of page
  • Photo du rédacteurMarie-Line Musset

Petite sirène ... 🍴🍴

Eau de Rose & Soda Bread - Marsha Mehran– Editions Picquier - 2023 -

Version anglaise 2008.


Après Une soupe à la Grenade, nous voilà de retour à Ballinacroagh aux côtés de Marjan, Bahar et Layla dans leur chaleureux cocon du Babylon Café. Si les trois soeurs ont a priori trouvé leur place et des amis dans ce petit village irlandais, les mesquineries ne vont pas tarder à refaire surface. Elles vont aussi découvrir l'amour et renforcer leurs liens avec une galerie de personnages secondaires truculents et attachants.

Une mystérieuse jeune fille blessée et mutique est découverte sur la plage avoisinante.

Marjan va tout faire (et cuisiner...) pour lui redonner goût à la vie.


Au-delà des légendes irlandaises et des créatures mystérieuses qui peuplent la région, ce roman aborde avec justesse les tabous de la sexualité et de l'avortement dans une société profondément conservatrice.

Un petit bémol : l'intrigue peine à se mettre en place, et les les tentatives de mise en tension du récit retombent assez vite. Le retour des méchantes bigottes est un peu trop attendu.

On passe toutefois un bon moment avec ces femmes courageuses qui ne bradent pas leur liberté. On les rejoindrait volontiers pour entendre le samovar glouglouter et déguster les baklavas.

Comme dans le premier opus des recettes à réaliser en fin d'ouvrage.



Marsha Mehran est décédée en 2014, en Irlande. Les circonstances de sa mort sont restées mystérieuses.



Extrait :

Estelle suivait toujours la même routine pour dresser le sofreh de son dîner sur son lit. Tout d'abord, elle étalait la couverture à motif cachemire que Marjan lui avait donnée, dont elle bordait bien les franges de chaque côté du matelas. Puis, elle enfouissait un dessous-de-plat dans le coin gauche de la couverture pour y poser la théière de thé au jasmin qu'elle avait préparée.

Respectant l'étiquette persanne qui veut qu'on place les plats principaux autour du sofreh, elle disposait le chelow au safran (avec un tadig croustillant), le bol de ragoût ou la soupe du jour, et les pains lavash ou barbari. Elle entourait les plats principaux de petites assiettes de torshi, de carottes et de concombres marinés, ainsi qu'une sauce au yaourt et de feta avec son herbe aromatique préférée : la menthe citronnée balsamique.


Après avoir ôté ses chaussons roses à pompons, Estelle se hissait sur son lit et commençait son aventure épicurienne dans l'extase.


Tags


Passerelle gourmande ❤︎

Si vous souhaitez approfondir vos connaissances sur la cuisine iranienne, offrez-vous Easy Iran, l'un des nouveaux titres de la collection culinaire chez Mango.




Posts récents

Voir tout

Komentarze


bottom of page